Historique

Année 1994
Vendredi 10 juin
Article de presse dans le Courrier en faveur de la rénovation
Pourquoi tout ce cinéma !?

.. doivent encore se dire certains citoyens de La Neuveville. Permettez-moi de vous apporter encore quelques informations concrètes pour répondre à cette question légitime :

- Le Cinéma du Musée de La Neuveville a accueuilli ,au 4 juin 1994, 2748 spectateurs soit une augmentation de 21,5 % par rapport à la même période en 1993, ce qui, en ces temps difficile pour l'économie et à plus forte
raison pour le cinéma, est un résultat remarquable.
- Le choix de films se veut actuel et eccléctique afin de satisfaire et de rassembler le maximum de spectateurs. Pour ce faire, 21 films ont été projetés en 1994 dont :

5 films pour enfants
6 fims d'action
8 films de distraction
2 films pour cinéphiles

- De nombreuses animations ont maintenu et même accentué la fréquentation et l'identification des neuvevillois (projections gratuites, concours, débat, conférence, activité coordonnée, stand d'information, publicité, etc...)
- Le Cinéma du Musée est le seul survivant entre Bienne et Neuchâtel. Il est pour nos jeunes (et tous ceux qui le sont restés) une des seule distraction culturellede notre cité
- Une équipe jeune, dynamique et bénévole de La Neuveville, anime, administre, projète, planifie, immagine, investit et s'enthousiasme pour que vive notre cinéma
- Le Cinéma du Musée fait partie du patrimoine culturel et émotionnel de La Neuveville par son histoire, ses diverses affections, son atmosphère et les différentes personnalités qui l'on animé
- Les Neuvevillois on déjà massivement refusé sa démolition et la rénovation, devenue indispensable, est la suite logique de la première votation
- Les locaux, l'équipement, l'ameublement, le chauffage, les murs, les plafonds, les toilettes sont plus que vétustes et ne correspondent plus du tout au besoin d'un cinéma et centre culturel qui se respecte
- Le projet prévu permet différents usages donc en augmentera encore l'attractivité. Il rassemble et unit les sociétés locales, les artisans, les amateurs de culture, de théâtre et de distraction donc, vous et moi !!
- Le projet, d'un coût raisonnable en raison de nombreuses subventions, a été réalisé en tenant compte des désirs et besoins des collectivités locales

Pour toute ces raisons et bien d'autres encore que chaque neuvevillois a certainement enfoui au fond de son coeur, j'attend serein et confiant le verdict des urnes au soir du 12 juin 1994, persuadé qu'un OUI massif fera en sorte que l'aventure continue !

Jean-Louis Bloch
Projectionniste bénévole
Président de la Commission du Cinéma


Retour à la page précédente